Envie de participer ?

07

mars 2022

Un long dimanche de fiançailles....

Publié il y a 6 mois par Yves Michel

.... Entre l'équipe de France féminine et son public. Et c'est sous l'impulsion des 800 jeunes réunis par le Comité Départemental 31 dans un TIFO géant que le palais des sports de Toulouse, s'est transformé en brasero tout acquis à la cause des Bleues championnes olympiques. Et chacune se souviendra longtemps de cet accueil des plus chaleureux !

Ils ont donné de la voix, remué leur corps, tapé des pieds et agité les drapeaux et même s’ils n’ont pu suivre les joueuses de l’équipe de France en coulisses, que les 4200 supporters qui ce dimanche avaient garni les tribunes du palais des sports de Toulouse se rassurent et surtout soient convaincus que leurs efforts n’ont pas été vains. Les Bleues ont battu la Croatie (27-19) et c’est déjà en soi, une récompense. Ensuite, ce succès leur permet de décrocher la qualification pour le championnat d’Europe qui aura lieu en novembre prochain. Après l’ultime buzzer, lorsque l’intensité de la lumière a commencé à décroitre et que joueuses et staff ont fini de saluer leur public, l’impression était unanime. « Cela s’est bien passé, on voulait produire de belles choses à Toulouse, confirme la pivot Béatrice Edwige, on savait que la salle allait être pleine et que les gens avaient répondu présents et je pense que c’était la plus belle chose à leur offrir, en plus un dimanche en fin d’après-midi et on est contente même si on ne fait pas un match parfait. Ce qui est bien, c’est que le public a pris du plaisir. On est de retour en province, dans le sud-ouest et du coup, cela suffit à notre bonheur. » Il faut dire que le comité départemental et son bataillon de bénévoles préparent l’évènement depuis plusieurs mois et que rien n’a été laissé au hasard. L’animation avait commencé la veille avec un tournoi inter-comités mais le vrai challenge était de motiver le plus grand nombre de clubs de Haute Garonne pour constituer un TIFO suffisamment imposant aux couleurs du drapeau national. Pari gagné puisque 800 jeunes (en grande majorité, des filles) ont répondu présents. Et avant de s’agglutiner sur la couronne supérieure de l’Arena toulousaine, en bon ordre et avec patience, toute la communauté grimée et parée des couleurs bleu-blanc-rouge a formé une haie d’honneur à l’arrivée de chaque sélection. Les joueuses championnes olympiques sous le charme mais également leur coach, Olivier Krumbholz. « Une super ambiance. C’est très gratifiant d’évoluer dans une salle pleine, très enthousiaste. On a mieux joué que le 1er match jeudi en Croatie. On a des joueuses qui ont fait des perfs nettement supérieures. » Toulouse et la Haute Garonne ont démontré qu’une organisation d’un grand rendez-vous international était largement à leur portée. L’expérience mérite d’être renouvelée.   

Photos associées : Toulouse... capitole du handball féminin

Commentaires