Envie de participer ?

06

nov. 2022

A L'Union, Josselin Authié affole les compteurs !

Publié il y a 4 semaines par Yves Michel

A L'Union, Josselin Authié affole les compteurs !

Le gardien des moins de 15 ans de l'AS L'Union est avec plus de 90 arrêts en 5 matches, statistiquement le meilleur sur le poste de la région Occitanie. Josselin Authié est un pur produit du club. Au fil du temps, il a soigné sa progression et ses ambitions sont sans limite.

« Allez Joss’, on compte sur toi ! » Ces quelques encouragements lancés par Sébastien Gillet vers Josselin Authié sont significatifs. Les moins de 15 de L’Union viennent de remporter le 1er tiers-temps d’un but dans leur confrontation face à Tournefeuille mais l’entame de la seconde période est catastrophique. Ils sont totalement dépassés par la vitesse d’exécution d’un adversaire où l’arrière gauche Timeo Blanc fait ce qu’il veut ou presque dans une défense un peu trop friable. Joss’ lui, est dans sa cage et ne peut que constater les dégâts. Un temps mort, et le coach l’unionnais recadre ses joueurs. Plus d’agressivité, moins de précipitation et... un gardien qui retrouve des sensations au moment le plus opportun. La 3ème phase de la rencontre ne sera qu’une promenade de santé pour L’Union qui s’impose (32-26).



D’un calme olympien en parfait capitaine, Josselin Authié vient féliciter et étreindre ‘’ses gars’’ comme il les appelle. Il a rendu une copie presque parfaite. Neuf arrêts officiellement recensés (bien plus, la table ayant eu quelques absences) et un 5ème succès en autant de rencontres. Le portier a encore été un des éléments-clé du succès comme il l’est depuis le début de la saison. Avant cette ultime rencontre de la phase préliminaire, il pointait à plus de 20 arrêts (20,75) de moyenne, le plaçant largement en tête sur le poste, les quatre poules de la région Occitanie confondues. « L’année dernière, je n’étais pas autant performant. Je pense que si j’ai progressé, c’est parce que je joue avec des gars qui tirent un peu plus fort et puis je suis bien conseillé par les coaches. Après, j’essaie de travailler aux entraînements pour m’améliorer et la défense sait être efficace quand il le faut. Avec certains de mes partenaires, on joue ensemble depuis pas mal de temps. Ça crée des liens. Et comme j’étais autoritaire, ils m’ont mis capitaine (rires). J’essaie de me faire entendre et ça se passe bien. » L’Union est son ancrage. Josselin est né dans la localité, il y est scolarisé (au collège en 4ème) et après s’être essayé au football… « En primaire, j’ai suivi un ami qui jouait au hand en moins de 11- 2ème année. Déjà au foot j’étais dans les buts. » Dès qu’il le peut, il ne se fait pas prier pour assister à un match du Fenix au palais des sports de Toulouse. Et pendant 60 minutes, le gamin est une véritable éponge, captant tout ce qui peut l’être. « Je regarde aussi des vidéos et la semaine suivante, j’essaie de reproduire ce que j’ai vu. » Même s’il ne bénéficie d’aucun antécédent familial dans le sport, ses ambitions sont bien arrêtées. « J’aimerais entrer au pôle de Toulouse au lycée Raymond Naves. Mon rêve serait un jour de passer pro mais il y a encore du boulot. Je suis à l’aise en face de l’attaquant mais j’ai encore des lacunes sur les ailes. » Sébastien Gillet, son coach reste très attentif à ses performances. « Il ne faut pas qu’il tombe dans la facilité et il doit mettre à profit ses énormes qualités. Je suis persuadé qu’avec le temps, il va encore progresser. C’est un garçon très travailleur, un besogneux, intelligent, doté d’un excellent état d’esprit et il peut parfaitement arriver à ses objectifs. Il doit par exemple, s’impliquer un peu plus dans la relance. J’aimerais qu’il ouvre un peu plus les yeux et qu’il garde une constance sur la durée du match. » Dans les prochaines semaines, Josselin Authié et les moins de 15 de l’AS L’Union entreront dans les poules hautes du championnat. Le niveau n’en sera que plus élevé. 


 

Commentaires