Envie de participer ?

Abel Sapinart, Sam Tuxagues et Mathis Jean seront les dignes représentants du Comité Départemental de la Hte Garonne aux Interligues Masculins qui se déroulent de mardi 3 à jeudi 5 à Saint Dié-des-Vosges.

Trois Toulousains aux Interligues 2022

Annulés en 2020 pour cause de pandémie, déplacés en octobre 2021 pour les 2006 dans quatre lieux différents, les Interligues masculins ouverts aux meilleurs éléments nés en 2007 retrouvent les Vosges et plus précisément Saint-Dié du mardi 3 mai au jeudi 5 mai.

Seize équipes métropolitaines et ultra-marines, soit 350 joueurs s’affronteront au Palais Omnisports Joseph Claudel. Chaque match se déroulera en 2x20 minutes avec deux phases distinctes : une phase de poules (4 de 4 équipes) et le dernier jour, une phase de classement.

Poule 1 : Occitanie / Provence-Alpes-Côte d’Azur / Bourgogne-Franche-Comté / Île-de-France 2.

Poule 2 : Grand Est / Hauts-de-France / Centre-Val de Loire / Normandie.

Poule 3 : Auvergne-Rhône-Alpes / Antilles-Guyane / Bretagne / Nouvelle-Calédonie.

Poule 4 : Nouvelle-Aquitaine / Île-de-France 1 / Réunion / Pays de la Loire.



Le Comité Départemental de la Haute-Garonne est présent dans l’équipe d’Occitanie avec trois de ses meilleurs joueurs : Abel Sapinart, Sam Tuxagues et Mathis Jean (photo de tête). Ils évoluent en moins de 17 élite au Fénix Toulouse (2ème de leur poule en championnat).

Les matches au programme

Mardi 3 mai
9h00                    OCCITANIE – PACA
14h45                  OCCITANIE – BOURGOGNE FRANCHE COMTE
Mercredi 4 mai
10h15                  OCCITANIE – ILE DE FRANCE  2


A l’issue de cette phase de poules, un classement sera établi. Le jeudi 5 mai, les 1ers de chaque poule croiseront une fois entre eux (P1-P2 et P3-P4), même chose pour les 2èmes, les 3èmes et les 4èmes. Dans l’après-midi, place aux matches de classement avec à 18h30, la finale de ces Interligues Masculins 2022.



Cette formule instituée en 2018 permet d’effectuer une photographie complète d’une catégorie unique des moins de moins de 15 nés donc en 2007. C’est un temps fort pour les garçons qui ne sont pas encore entrés dans le Parcours de Performance Fédéral (PPF). Et ce n’est pas un hasard si Jacky Bertholet, membre de la DTN mais également Guillaume Joli, entraîneur national de France U17 seront présents et attentifs à chacune des performances durant les trois jours.

Les matches seront diffusés sur la page Facebook de la Ligue Grand Est de Handball


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.